Accueil Sports / Culture Folklore Les Feux St-Pierre
Les Feux St Pierre PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Jeudi, 13 Août 2009 12:02




feux st-pierre

 

La signification du feu est liée au culte du soleil. Les feux des solstices furent, à l’origine, combattus par l’Eglise.
Elle les christianisa au VIème siècle ; ces feux devinrent « les feux de la Saint-Jean » en mémoire de cet apôtre appelé « la lumière ardente ».

Les feux de Colfontaine appelés « Feux Saint-Pierre » constituent l’un des aspects fondamentaux du folklore local.
Les feux s’inscrivent dans un cycle de fêtes d’origine païenne qui commençait en mars avec « la fête de l’Alion » pour se poursuivre en avril-mai par « la fête de l’Escouvion » et enfin se terminer le samedi le plus proche du 21 juin par « la fête des feux Saint-Pierre ».

La préparation des feux débutait, à l’époque, par la quête du bois et de la nourriture auprès du voisinage portant bonheur au donneur.

Les feux étaient pimentés de jeux populaires : « el pierce au savon » (mât de cocagne) dont on essaie d’atteindre le sommet afin de décrocher un lot, la course de sac, la course de brouette, la course à la cuillère dans laquelle repose un oeuf, le concours d’avaleurs de fil, le jeu du croûton enduit de sirop d’où vous sortez gluant… Et bien sûr, les « campes » au carbure…le pétard perpétuel.

Et puis vient l’heure d’allumer les feux, le maïeur ou une autorité boute le feu au bûcher sur lequel a été juché un personnage de paille représentant l’esprit du mal.
Les flammes jaillissent et illuminent la nuit noire.
Alors, on peut entendre :

« sé Pierr’ a keyu d’vins l’ puch’ !
Sé D’Jean l’a ramassé !
Een briquett’ pou’ rinscauffer ses pieds !
Ee mayet pou’ l’assoumer !
Ee baudet pou’ l’intrinner !
Viv’ Sé Pierr ! »

Les feux Saint-Pierre, c’est aussi le moment où les autorités communales offrent les traditionnels pagnons.

Mise à jour le Jeudi, 13 Août 2009 13:05
 
Bannière